Better call saul saison 2 disponible en DVD Blu-ray !

Better call saul saison 2 disponible en DVD Blu-ray !

 

Vous cherchez un super cadeau pour noël, mais vous n’avez pas d’idée. Çà tombe bien, pour les amateurs de la série better call saul, le DVD de la saison 2 vient de sortir en blu-ray. Nous vous conseillons vivement de l’acheter, car il contient plein de bonus inédits. Pour acheter le DVD de better call saul saison 2 c’est ici : http://amzn.to/2gLCseY (paiement sécurisé sur amazon) le blu-ray est à seulement 24.99 €

Exceptionnellement pour noël, le tarif est le même pour le blu-ray saison 1 et 2 ! Profitez de l’offre maintenanthttp://amzn.to/2hGjrfo

 

La deuxième saison de Better Call Saul a eu la lourde tâche d’être au niveau de la première, et même de la dépasser pour répondre à l’attente des fans, suivant toujours les aventures de notre avocat Jimmy McGill sur sa route vers les évènements de breaking bad et sa corruption en tant que Saul Goodman. La saison y arrive donc à sa manière. La série de 10 épisodes et construite de manière très soigneuse et prend tout son temps pour se développer. La saison est remplie de nouveaux personnages et nuance d’intrigues qui permettent une cadence et une clarté sans pareille. C’est un choix artistique considéré mais assez risqué, éliminant la sensation de perte de contrôle de certaines séries au rythme bien plus important. La saison fait en 10 épisodes ce qu’elle aurait pu faire en 5 ou même moins, mais le créateur Vince Gilligan a créé dans la série un rythme absorbant et réaliste qui explore tous les recoins de l’intrigue avec une grande considération.

La saison 2 suit Jimmy et sa relation personnelle et professionnelle naissante avec Kim Wexler (Rhea Seehorn), chacun d’eux au sommet de leur carrière, lui chez « Devis & Main » et elle chez « Hamlin ». Mais ni l’un ni l’autre n’est certain si c’était leur destin de faire partit de la vie de l’autre. Pendant ce temps Mike (Jonathan Banks) se voit tirer toujours plus profondément dans un monde de corruption et de danger après un accrochage avec deux individus, Nacho et Tuco et même l’oncle instable de Tuco, Hector (Mark Margolis).

La cadence de la saison 2 récompense les spectateurs les plus patients avec un cliffhanger qui non seulement conclu la saison parfaitement, mais ouvre aussi sur la suivante en assurant une intrigue qui rapprocherait plus le personnage principale Jimmy McGill de Saul GoodMan. Avec seulement 10 épisodes, les spectateurs se doivent de rester et d’accrocher à la magie et la subtilité avec lesquelles la série dépeint un monde de plus en plus développer, comme si on zoomait sur un élément pour doucement passer vers un plan plus large et plus complexe de l’œuvre, toujours loin d’être complète mais capable de revisiter tout ce qu’il s’est passer avant. La construction est incroyable, malgré son rythme qui pourrait en rebuter quelques-uns.

Tout cela n’aurait aucun intérêt sans un jeu d’acteur à la hauteur des ambitions de la série. Le casting et phénoménal, chaque élément est aussi bon que ceux de la saison 1 et même, grâce à sa construction des personnages bien plus fine et complexe, surpasse cette 1ere saison voir même Breaking Bad sur certains points. Au-delà de la simple qualité individuel de chaque acteur qui apporte tous leur pierre à l’édifice ce sont bien les interactions si bien rythmées et découpées qui font toute la supériorité de cette série. Les acteurs du cast principal on non seulement comprit leur propre personnage mais aussi ceux qui les entourent. Ce n’est pas simplement les motivations et les éléments d’intrigues mais aussi la finesse et la qualité qui viennent avec, qui font les personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*